Initiatives d’ ecotourisme autochtone dans le monde.



Accueil > Destinations Indigènes > ASIE > Vietnam

Vietname

Communauté Dao Rouge

Hameau de Ta Chai Dao, Tavan, Parc national de Hoang Lien

par Agence Topas , Handspan, Julie Marran - publié le , mis à jour le

Texte et photos : Julie Marran

Chaîne de montagnes, forêts et rizières à perte de vue constituent le somptueux paysage alentour à Sa Pa. Après 20 minutes de mobylette, ou 1h30 de marche à pied, sur une petite route chaotique apparaît une vallée où serpente la rivière Muong Hoa. Le village de Tavan est réparti en six hameaux longeant, de près ou de loin, les méandres de ce cours d’eau. En marchant à travers les habitats de Ta Chai Hmong, nous croisons quelques vendeuses avec des hottes remplies de vêtements traditionnels et de bijoux en argent ainsi que des hommes revenant des champs accompagnés de leurs buffles. Nous traversons alors une passerelle en bois assez étroite et rudimentaire. La marche continue jusqu’au hameau de Ta Chai Dao majoritairement habité par des Dao mais également par des familles Hmong et Giay. A la sortie du village, une maison en Peu Mu, bois traditionnel d’Asie du sud-est, a été aménagée afin d’accueillir des touristes. Celle-ci est située à l’orée des bois. Elle étonne par sa grandeur, en effet, elle doit mesurer plus de 30 mètres de long. Elle est séparée en deux : une pièce représentant l’espace de vie commune et une autre servant de chambre où sont hébergés les touristes (8 places y sont disponibles). Elle est habitée par une famille réunissant quatre générations.

Cette initiative d’accueil des touristes a été réalisée en totalité par les Dao. En effet, aucune subvention ne leur a été fournie par le gouvernement vietnamien. Cette idée est apparue à partir de 1992, date à laquelle la province de Lao Cai s’ouvre au tourisme. Les premiers à avoir proposé cette initiative furent les Hmong dans le but d’obtenir un revenu supplémentaire pour leur foyer. Quant aux Dao, ils proposent ce type d’activités depuis seulement quatre ans. Mais ces derniers, habitant dans un des hameaux les plus éloignés de Tavan, ne recueillent que très peu de touristes…et oui quelques privilégiés !

La nuit tombée, un bon repas prend place sur une table basse éclairée aux bougies : riz parfumé, légumes verts et viandes de porc garnissent les bols. S’ensuit une petite soirée familiale pendant laquelle les enfants s’installent autour du feu en compagnie de leur grand-père qui leur apprend à écrire en caractères chinois. Après ces « cours du soir », la veillée se termine par une lecture de contes et légendes ancestraux.
Avant de prendre place sur nos nattes en rotin, le guide qui nous accompagne nous parle du programme du lendemain : petite douche rapide au seau ou à la rivière, initiation à la vannerie (hottes, tabourets…), randonnée dans la forêt tropicale afin d’y découvrir la flore, participation à la fabrication de bâtons d’encens…
Cet accueil de touristes est nécessaire pour cette famille puisqu’il génère des revenus supplémentaires et permet une valorisation ainsi qu’une perpétration de certaines traditions.

Localisation
Le village multiethnique de Tavan est situé dans la province de Lao Cai, zone frontalière de la Chine, à 350 kms au Nord-ouest de Hanoi, au pied du Mont Fan Si Pan (3143 mètres).

Il faut compter 8h en train (couchette) de Hanoi à Lao Cai ; puis 1h30 de bus pour se rendre à Sa Pa, s’ensuit 30 minutes de moto ou jeep jusqu’à Tavan, enfin 45 minutes de marche pour arriver au hameau de Ta Chai Dao.

Contacts
Se renseigner auprès de n’importe quelle agence de voyages à Sa Pa. Demandez un guide local qui vous mènera à Tavan, précisez que vous désirez vous rendre dans le hameau de Ta Chai Dao sinon on vous emmènera à Tavan Hmong où le tourisme est assez développé.
Cependant quelques bonnes adresses d’agences de voyages sur place peuvent vous être utiles :

Agence Topas à Hanoi et à Sa Pa :
Tél. : +84.928.36.37
Courriel : info@topas-adventure-vietnam.com et
info_topas@fpt.vn
Internet : http://www.topas-adventure-vietnam.com

Handspan
Tél. : +84.87.21.10 à Sa Pa ou
+84.92.60.581 à Hanoi
Courriel : handspan@hn.vnn.vn
Internet : www.handspan.com

Le contact d’un guide :
Anh Tuan Pascal (parlant français et anglais)
I & Solutions
Walking & Trekking shop
23, Muong Hoa Street, Sa Pa
Tél. : +84.20.872.491

Informations culturelles
Les Dao, originaires de Chine, ont émigré au Vietnam depuis le XIIème siècle jusqu’à la première moitié du XXème siècle. Autrefois, les Dao vivaient de la production agricole, mais également de la chasse, de la pêche et de la récolte de ressources forestières. Les villageois avaient donc accès régulièrement à la forêt pour collecter les ressources nécessaires à leur vie quotidienne. Depuis la création du parc national de Hoang Lien, en 1994, un plan de gestion a pris place avec de nombreuses interdictions concernant les ethnies et leur rapport à la forêt. Cette gestion a pour buts principaux de protéger les espèces végétales et animales devenues rares et d’empêcher la déforestation. Cependant, cette population, qui vit depuis toujours d’une économie de subsistance, a besoin de ressources naturelles tant pour sa consommation personnelle que pour fournir des revenus supplémentaires à leur foyer. La solution adoptée de vente de produits artisanaux et d’accueil des touristes est donc favorable à ces ethnies. Le calendrier lunaire est essentiel à cette population. Il leur permet effectivement de fixer leur emploi du temps dans la production comme dans la vie quotidienne.

On distingue cette population grâce à sa tenue vestimentaire réalisée à base de tissus en chanvre teint à l’indigo. Ces tenues sont couvertes de broderies très colorées. Une grande étoffe rouge est nouée autour des têtes des femmes.

Les anciens apprennent aux nouvelles générations à lire les caractères chinois. Quelques livres de culte, de contes et de poème ont échappé à la guerre du Vietnam et sont encore entre les mains de ces populations.

Manifestations :
Festival de danse des Dao rouges à Sa Pa : pour la fête du Têt :1er et 2ème jour du premier mois lunaire.
Fête Gao Tao des Hmong dans tous les villages : 2ème au 5ème jour du premier mois lunaire.
Fête du dragon des Giay à Tavan (Cam Duong) : le jour du dragon du premier mois lunaire.
(Indication : le premier mois lunaire tombe entre fin janvier et début février.)

Séjour recommandé
Titre : Entre montagnes et rizières, à la rencontre du peuple Dao
Durée : de 3 à 6 jours, selon les envies du touriste.
Prix : Transport (train, bus et moto) : 45 euros, Hébergement et pension complète : 4 euros par jour.
Activités : Séjour au sein d’une famille Dao ; Découverte de l’histoire, du mode de vie et de la culture Dao ; Randonnée au cœur de la forêt tropicale avec découverte de la biodiversité endémique ; Participation aux activités quotidiennes telles que la vannerie, la broderie, la confection de bijoux ; Possibilité de visite de champs de cardamome ; Présence d’un guide local parlant vietnamien ou Dao, et français ou anglais.
Saisons : de novembre à mai (pour éviter la mousson).
Hébergement : chez l’habitant dans une maison en bois. Lit + moustiquaire.
Taille des groupes : 8 personnes au maximum

Carte